»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

ANAËL. « Un coup de massue » pour la famille Ruant

Le petit Anaël ne pourra jamais se passer de l'appareillage qui l'aide à respirer : c'est la conclusion du dernier bilan médical. Une très mauvaise nouvelle pour la famille.

23/01/2017 à 18:59 par ebourribon

Anaël est équipé d'une canule qui l'aide à respirer et évacuer la salive.
Anaël est équipé d'une canule qui l'aide à respirer et évacuer la salive.

Pour Anaël et sa famille, c’est un rêve qui s’éloigne. Le petit girondin et ses parents partaient nourris d’enthousiasme au rendez-vous fixé par l’ORL de l’hôpital Rangueil à Toulouse. « Nous espérions entendre qu’Anaël allait pouvoir être débarrassé de son appareillage pour respirer. Au lieu de ça, le médecin nous a dit qu’il devrait le garder à vie, ce qui signifie qu’il ne pourra jamais vivre à moins de quelques mètres de nous » raconte Laurent Ruant. « Et qu’il ne pourra pas aller à l’école où il espérait tant se faire des copains. »

Pour Laurent et Estelle Ruant, le coup est d’autant plus dur à encaisser que tous les voyants étaient au vert. Anaël, leur « petit champion », étonnait même les médecins qui le suivent, de Paris à Toulouse, depuis la mise au jour de sa tumeur cérébrale, à l’été 2014. Il était voué à ne plus marcher, à ne plus parler, et sans doute même à une issue fatale. Il affiche pourtant une santé insolente pour un bout de chou qui a vécu interventions chrirugicales, chimiothérapies et radiothérapie…

Nous n’avions que des raisons d’être optimistes

« Ses métastases sont en sommeil, il gagnait en autonomie de semaines en semaines, tout progressait, note Laurent Ruant. Nous avions toutes les raisons d’être optimistes concernant ses fonctions respiratoires et son désappareillage. Malheureusement, le médecin affirme que la mobilité des cordes vocales et du larynx reste insuffisante et sans possibilité de récupération plus importante. Sans canule, il risquerait une insuffisance respiratoire en cas de rhume ou de grippe. C’est un risque que nous ne pouvons pas prendre. »

La famille Ruant retournera à Rangueil dans quelques semaines pour de nouveaux examens. Avec la détermination qui ne la quitte jamais. Mais l’insouciance en moins.

E. B.

Association A2CM : 06.59.54.38.37. Dons sur le site www.soutenir-anael.fr

Pour en savoir plus, lire Le Républicain du 29 janvier 2017.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image