[SANTÉ] L'étiquetage nutritionnel bientôt en vigueur

Un logo nutritionnel devrait être proposé, courant avril, pour aider le consommateur à déterminer la qualité nutritive de chaque produit. Seul bémol, il sera facultatif.

16/03/2017 à 17:52 par ebourribon

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, vient de rendre publics les résultats de l’étude comparative entre plusieurs systèmes d’étiquetage nutritionnel. Une étude conduite, à partir de septembre 2016, dans 60 supermarchés situés dans quatre régions de France

Et l’intérêt de l’étude était double : permettre aux consommateurs d’identifier rapidement le niveau de qualité nutritionnelle des produits et aux pouvoirs publics de déterminer, parmi les cinq systèmes d’étiquetage, celui qui a été le plus efficace.

“La nutrition, marqueur des inégalités sociales”

Pour la ministre, cette étude, réalisée par un comité scientifique indépendant, a clairement porté ses fruits. Elle prévoit d’ailleurs de prendre un arrêté courant avril pour que le logo retenu soit apposé sur les produits vendus en supermarchés. En clair, sur les cinq systèmes testés, Nutri-score s’est révélé le plus efficace. Avec son système de lettres (de A à E) et de couleurs (de vert à rouge orangé), le consommateur repère tout de suite si le produit qu’il compte acheter a des qualités nutritives (A et vert) ou pas (E et rouge orangé).

“La nutrition est un déterminant majeur de la santé, pour le surpoids, l’obésité et le diabète notamment, mais aussi certains cancers et les maladies cardiovasculaires. Elle est aussi un profond marqueur des inégalités sociales de santé : le risque d’obésité pour les enfants d’ouvriers est près de 5 fois plus élevé que pour les enfants de cadre. Aujourd’hui, nous franchissons une étape majeure : pour la première fois, l’intérêt d’un logo nutritionnel et l’efficacité du logo Nutri-score sont démontrés” insiste Marisol Touraine.

Nutri-score en tête

Le professeur Bernard Ruffieux et l’équipe de GAEL ont ainsi conduit une recherche en laboratoire afin de mesurer les impacts sur les achats des consommateurs. Dans cette étude synthétisée et réalisée en conditions réelles d’achat sur la plateforme expérimentale de Grenoble INP-Génie industriel du 21 novembre au 12 décembre 2016, ils relèvent que “NutriScore génère une amélioration nutritionnelle de la moyenne des paniers des participants, mesurée par le score FSA*, de +9,3 %. Suivent NutriMark (+6,6 %), NutriCouleurs (+4,8 %), Sens (FSA +3,6 %) et NutriRepère (FSA +2,9 %)”.

Un logo facultatif

Pour autant, si l’idée est louable, la mise en pratique risque d’être plus compliquée. Comme l’impose la réglementation européenne, son application est facultative. Elle repose donc sur l’acceptation et le volontariat des entreprises de l’agroalimentaire et des distributeurs. Reste à savoir si ces derniers sont prêts à jouer la carte de la transparence ?

*Food Standard Agency

APEI-Actualités

Crédit visuel :
Nutri-score : ©Jérôme Rommé Fotolia
Graphique : ©ADR

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Soutenez les projets de votre région
Don
Don contre don
Levez des fonds auprès de particuliers en échangeant soutien financier contre produits, services, expériences ou avantages exclusifs

Investissement
Investissement en capital
Associez des particuliers ou des entreprises au capital de votre société : en direct ou via une holding gérée par Bulb In Town
Soumettre son projet
 
Découvrir les projets
un partenariat
BultInTown
Le Républicain

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Marmande - Dimanche 20 août 2017

Marmande
Dim
20 / 08
26°/10°
vent 28km/h humidité 74%
Lun32°-12°
Mar36°-17°
Mer30°-18°
Jeu32°-18°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne